Les films:

Une chambre et demie

Champ sauvage

Ne pense pas aux
singes blancs

Les premiers sur la lune

Une guerre

Véronika ne viendra pas

Les zazous

La saison des brouillards

Les courts et documentaires:

L'argent

La petite gare

Fantome de l'Europe

Le sourire de Bouddha

Les Sérébriakof
Esquisses françaises

Le crépuscule des Dieux

La voie

 

 

 

LES SEREBRIAKOFF : ESQUISSES FRANCAISES

Galina Dolmatovskaïa - 2009 – 58 mn – film documentaire

Vendredi 23 avril
14h

Réalisation et scénario Galina Dolmatovskaia

Images  Igor Mordmilovitch, Vladimir Petoukhov, Youri Sobolkov

Productrices  Lioudmila Boudiak, Ekaterina Bonsen, Igor Kabichtchev

Production  Institut de recherche d’art cinématographique , Russie. Agence  Siniï most , France

Prix du meilleur film documentaire au 17e festival de cinéma d’Honfleur, 2009

En Russie, on se rappelait Zinaïda Serebriakova pour son autoportrait, celui d’une jeune femme de vingt-cinq ans, radieuse, devant son miroir. En France où elle vécut de 1924 jusqu’à sa mort en 1967 - soit une bonne moitié de sa vie - on connaissait mieux son fils Alexandre Sérébriakoff et sa fille Catherine, portraitistes d’intérieurs et décorateurs des palais de la jet-set européenne. Mais elle avait aussi laissé en Russie 2 autres enfants qu’elle ne revit que 40 plus tard. Le film parle de son quotidien français, riche en toiles vibrantes et joyeuses, malgré ses nombreux soucis.
 

Galina Dolmatovskaïa est docteur en critique d’art. Elle a terminé la faculté de journalisme de l’université de Moscou. Elle est directrice du département du film documentaire de l’institut de recherche d’art cinématographique où elle travaille depuis 1974. Elle écrit également des livres et est lauréate du Prix « Moscou » (2001)

Extrait de sa filmographie :
2002 – La Femme sur le mausolée
2005 – V.S. la bien-aimée du soldat (présenté aux «6es rencontres de Limoges avecle cinéma russe», en 2006)
2008 – Sans entracte